L’arbre, un objet comme un autre

L'ARBRE BLEU - Série d'estampes originales

Imaginons un curseur allant de l’objet à l’être vivant, où placeriez-vous l’arbre ?

J’avoue qu’étant jeune il aurait été proche de l’objet car l’arbre était un mobilier urbain au même titre que le lampadaire, j’étais aussi indifférent à l’un qu’à l’autre. Et puis j’ai passé des heures à dessiner la nature et mon curseur a bougé au point que je suis aujourd’hui très attaché aux trois grands arbres qui se tiennent devant la fenêtre de mon salon. Il y en a un que j’ai le loisir d’observer longuement quand je mange : il s’étoffe en été, se dénude en hiver, se colore différemment aux heures de la journée et danse au gré du vent en agitant ses branches dans un mouvement aléatoire. Il est bel et bien vivant et je lui porte une affection mêlée de respect, c’est lui que j’ai gravé pour ma série d’estampes L’ARBRE BLEU que vous pouvez voir ici.

Des exemplaires sont disponibles sur la boutique en ligne

Et pour les curieux voici une conférence passionnante du botaniste Francis Hallé à propos des arbres et la vision tronquée qu’on peut en avoir.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*