Les algorithmes du beau

Parce que c’est beau les mathématiques ?

Il y a une quinzaine d’années j’ai mis un terme à ma relation avec les mathématiques car je ne les comprenais pas, elle étaient devenues trop abstraites pour moi. Et pourtant en m’intéressant aux motifs et en particulier à ceux de la nature, elles me sont revenues dans la figure sous un angle inattendu. Dès que je m’intéresse à un motif complexe, des mathématiciens sont passés par là, ils l’ont soit étudié pour le comprendre soit ils l’ont carrément créé. C’est également surprenant de voir que des modèles mathématiques finissent par être observés dans des phénomènes naturels après coup.

Les mathématiques ne sont pas étrangères et éloignées, ce sont juste des explorations très humaine des modèles du monde. Elles se nourrissent de jeu, de surprise et de beauté. Citation de David Mumford

Alors je ne dis pas que je vais recommencer sérieusement avec les maths hein, mais j’adore toutes ces vidéos qui font le pont entre science pure et art. En voici quelques-unes de passionnantes, si vous en avez d’autres  à proposer, mettez les liens en commentaire 😉 Et si vous voulez voir mes petits croquis expérimentaux, j’en mets plein sur mon Instagram.

John Edwark, scientifique et artiste

Ses modules rotatifs sont magiques !

Pour aller un peu plus loin, une explication des modèles :

Benoit Mandelbrot et les fractales

Les fractales, des modèles mathématiques qui collent parfaitement à la nature.

2 thoughts on “Les algorithmes du beau”

Répondre à Isabelle Meriot Annuler la réponse

Your email address will not be published.

*